Romain

Romain


Votre parcours en tant qu’accompagnateur de séjours pour les jeunes : depuis quand, où, pourquoi ?

J’ai commencé l’accompagnement de séjours pour jeunes durant l’été 2013. Ces premiers séjours m’ont permis de valider un stage « d’expérience à l’international » dans le cadre de mes études. Travaillant déjà dans l’animation en France en parallèle de mes études, ce choix m’a paru logique. J’ai parcouru l’Angleterre, d’Oxford à Brighton en passant plusieurs fois par Londres, puis plus tard à Cambridge… pour finir par m’envoler à Malte l’été dernier.

Et dans la vraie vie, vous faites quoi ?

En 2013, je rentrais en école d’ingénieur. J’ai depuis obtenu mon diplôme et travaille actuellement en tant que Responsable développement de peintures pour toiture en Normandie.

Vos meilleurs souvenirs en tant qu’accompagnateur ?

Les meilleurs moments, quelque soit le séjour, restent les trajets de retour, au moment de se dire au revoir après avoir passé la frontière. Ce sont des moments toujours forts en émotions, et c’est un énorme plaisir de voir que les jeunes garderont de bons souvenirs du séjour.
En grand fan d’Harry Potter, je suis aussi heureux d’avoir partagé avec les jeunes la visite des Studios Warner Bros, découvrir les nombreux décors et accessoires et l’envers des décors, faire un tour de balai volant et une leçon de duel à la baguette magique.
Lors du séjour à Brighton, je garde un très bon souvenir de la dernière soirée, soirée dansante où nous avions organisé un « Verdié has got talent » dans l’esprit de l’émission bien connue. Plusieurs enfants s’étaient présentés devant le reste du groupe pour réaliser un numéro (jonglage, chant, danse…) sous la houlette des présentateurs et du DJ, également joués par des jeunes. J’ai même eu le plaisir de participer avec des jeunes à un numéro de danse bretonne, pour défendre nos origines communes.

Quelle est votre vision de l’accompagnement de séjours jeunes ?

Pour moi, les deux clés d’un séjour réussi sont le plaisir et la sécurité. Un séjour est fait pour découvrir de nouveaux lieux, de nouvelles cultures, et de progresser du point de vue autonomie et linguistique. C’est bien plus agréable et productif si certaines règles que nous transmettons sont respectées, et je souhaite aussi que chaque jeune réussisse à s’exprimer au sein du groupe et avec les animateurs, pour partager ses idées et faire que chacun apprécie au mieux tous les moments du séjour.

Quel est le « petit plus » qui fait de vous un super accompagnateur ?

Mon petit plus, c’est de faire en sorte d’animer chaque moment, et de trouver un maximum de possibilités pour créer des liens et du jeu lors des « temps-morts » (déplacements, pauses déjeuner, temps libres…).
Je pense notamment aux soirées jeux de sociétés à Malte,au flash-mob à Oxford, ou au fil rouge créé pour le séjour Harry Potter : les enfants ont participé à « la Cérémonie de la Répartition » en enfilant un chapeau comme dans les livres, pour être répartis en équipes tout au long du séjour, correspondant aux « 4 Maisons de Poudlard ». Comme dans les livres chaque bonne action fait gagner des points à son équipe (bonne réponse à des quizz, victoires à des jeux…), alors que chaque mauvaise action en fait perdre (non respect d’une règle…).

Ce que vous aimez par ailleurs, en vrac (passions, hobbies, etc.)

Je pratique le basket depuis une douzaine d’années, et j’aime partager de bons moments avec mes amis, en Bretagne, à Paris ou ailleurs…